Défendre la jeunesse face aux attaques (et face à elle-même)

Défendre la jeunesse face aux attaques : la jeunesse est notre avenir.

Dans certains cas, on dit de la jeunesse qu’elle a le pouvoir.

Nous vivons dans un monde en mouvement et nos jeunes sont des atouts précieux pour le développement de la société d’aujourd’hui et de demain. 

Mais la jeunesse commet parfois des excès. Ou cherche à tester ses limites, et sa résistance à l’autoritarisme. C’est une chance. Mais gare aux mésaventures. 

Défendre la jeunesse face aux attaques : Voici quelques points de vigilance à destination de la jeunesse : restez vigilant.

Maître Pujol Adrien – Avocat & Médiateur à Bordeaux et Grand-Ouest.

  1. En matière d’Alcool au volant / stupéfiants 

On le sait : la précocité de la consommation augmente les risques de dommages sanitaires et sociaux à court et long terme. 

Et la plupart des travaux soulignent que chez les adolescents, une première expérience positive avec des substances peut influencer l’évolution de la consommation favorisant des consommations régulières puis, la survenue d’une dépendance.

Il en va de même avec la pratique des jeux de hasard et d’argent. Enfin, concernant les jeux vidéo, une utilisation très précoce et sans encadrement familial peut aussi créer une pratique à risque. 

En cas d’infraction, ou garde à vue : prenez un conseil adapté.

Idem en matière de détention de stupéfiant, cession ou offre, acquisition ou transport de produit stupéfiant, la loi est très sévère et des peines éducatives ou peines de prison peuvent être prononcées. La conduite sous l’empire d’un état alcoolique, conduite avec alcool au volant, ou stupéfiant au volant ou encore les violences, infractions sur les réseaux sociaux, etc entraînent de lourd handicap pour la vie de jeunes qui aspireront à une vie libre et permettant de choisir leur futur. 

Plus d’infos : 

https://www.drogues.gouv.fr/sites/drogues.gouv.fr/files/atoms/files/mildeca_dossier_jeunes_addictions_2018-03-10.pdf

  1. En matière de permis de conduire probatoire 

Le cannabis au volant ou autre substances illicites) commise pendant la période probatoire du permis de conduire, entraîne un retrait de 6 points sur le permis.

Or, un jeune conducteur qui vient d’obtenir son permis de conduire n’est justement crédité que de 6 points sur 6, et un retrait de six points entraînerait inévitablement l’annulation de son permis probatoire.

Il existe cependant des procédures pour éviter l’invalidation du permis de conduire probatoire, notamment à travers la contestation de ce type d’infraction devant les juridictions compétentes.

Comment sauver un permis probatoire après conduite sous l’emprise de stupéfiants ?

Il faut réussir à obtenir une annulation pure et simple de la procédure de conduite sous l’emprise de stupéfiants, et ainsi de la perte de six points, afin de sauvegarder votre permis de conduire. Ou a minima, retarder la perte de points afin de permettre une stratégie de sauvegarde du permis grâce aux reconstitutions automatiques de points et passages  de stages de récupération de points. 

En matière de vie civique et scolaire ou universitaire 

La vie scolaire ou universitaire est riche de rebondissements. 

Quelle que soit votre situation, des règles existent et doivent être respectées dans l’intérêt de chaque enfant, ou étudiant. En cas de demande de défense ou assistance lors d’une procédure disciplinaire, scolaire, ou pénale, ainsi qu’en matière d’infractions au code de la route ou code pénal, optez pour une défense spécialisée et adaptée à votre situation. Des solutions existent. Préparez votre défense et trouvez les solutions adaptées. 

Incidence sur la perte de point du permis ? 

C’est une réalité : les retraits de points consécutifs s’additionnent également dans la limite de 8 points retirés au maximum : trois points pour le téléphone et les points de l’autre infraction (dans la limite de six pour le cumul de contraventions ; jusqu’à huit pour une contravention ajoutée à un délit.)

Comment contester ou sauvegarder son droit de conduire ? 

C’est pourquoi en cas d’avis d’infraction ou de convocation, faites toujours appel à un avocat dédié à la matière. Ce spécialiste pourra vous renseigner sur vos droits. Et ainsi trouver, avec vous, conformément à vos intérêts, les solutions concrètes pour conserver vos points.

Nous vous invitons à la plus grande prudence et au respect du code de la route. Pour tout conseil ou contact : 

Me PUJOL : pujol.avocatmediateur@gmail.com

Suivez tous nos conseils et partagez avec vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prendre RDV

Nous répondrons gratuitement à vos questions sous 48 heures – Laissez votre message ci-dessous.